Qu’est-ce que l’éco-vannerie ?

L’éco-vannerie est une techniques d’up-recycling qui me tient particulièrement à cœur car j’utilise encore une fois du papier !

Et oui, l’éco-vannerie c’est de la vannerie mais avec du recyclage de papier. Cela peut être des journaux, des magazines publicitaires, le bottin ! Tant que le papier n’est pas trop épais afin d’être roulé, on peut utiliser toutes sortes de papiers à recycler.

La vannerie en générale commence à se diversifier, à muter, à s’up-recyler, si je peux me le permettre. On parle aussi beaucoup de vannerie sauvage en ce moment. C’est l’art de tresser feuillages et/ou branchages de toutes sortes autre que le rotin ou l’osier.

Qui suis-je ?

Je suis infographiste, créatrice papier, multipotentielle, fan de la récup’, de la permaculture et touche à tout !

J’ai commencé l’éco-vannerie quand après mon déménagement dans l’Aube j’ai laissé tous les grands et gros meubles de mes grand-parents dans la maison familiale que j’occupais jusque là et que je suis arrivée dans une maison où je devais installer de grandes étagères dans les placards de cette nouvelle maison. Mais pas de “vrai” rangement… C’est alors que j’ai cherché comment organiser mes placards sans acheter des caisses ou des boites en plastique.

Après un moment à surfer sur Pinterest, j’ai découvert l’éco-vannerie, la vannerie en recyclant les journaux et magasines publicitaires ! Le déclic absolut !

Et le déclic !!

4 heures et au moins 7 ou 8 vidéos plus tard, j’avais enfin réussi à obtenir la tige parfaite pour la vanner.
Après quelques heures de roulage de papier journaux, j’avais assez de tiges pour commencer à m’expérimenter à la vannerie, j’ai commencé par la simple puis je suis partie sur la double, maintenant je vanne aussi en “tournant” et je m’amuse de plus en plus puisque je créé aussi mes gabarits.

C’est tout l’intérêt de créer soit-même ses paniers, c’est de pouvoir les faire à ses propres dimensions, avec sa propre forme et ainsi ranger : j’ai commencé par de petits paniers pour les culottes et les chaussettes (bas, mi-bas, collant coloré, opaque, couleur peau… oui, j’aime bien classer mes sous-vêtements ! mdr), puis pour les câbles électriques et autres chargeurs, la boite à pharmacie (personnelle à mon conjoint qui a un traitement quotidien), les pots à craies / crayons / feutres pour les enfants… et je n’en finissais plus ! je trouvais toujours un endroit où je pouvais placer mes paniers qui sont devenus très haut ou très large ou des vides poches…

C’est alors que j’ai décidé de faire profiter mes clients de ma nouvelle passion : l’éco-vannerie ! car je faisais déjà des marchés et salons de créateurs pour toutes mes créations en papier (papeterie, décoration et boites en papier) et c’est pour cela que mon nom comporte “by Adèle Soline“.
S’en est suivi en début d’année 2020 mes premiers ateliers pour vous faire découvrir cette technique ancestrale qu’est la vannerie appliquée au recyclage des journaux et magasines publicitaires. Pour en savoir plus sur les ateliers que je propose, c’est par ici.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut